[ in] VISIBLES     ::   lire entre les visages

 Accueil  Home      Panorama  Art / Culture   Focus  Portraits   Séquences  Chroniques   Angles  Opinions    Contact  |  No[us]  |  Support
        social :  fb |  tw  |  fr 

Crédit photo: Bernard Brault, La Presse

Crédit photo: Bernard Brault, La Presse

Une nouvelle trilogie, une nouvelle quête identitaire signée Mani Soleymanlou. La recherche de soi est sans fin, et ne s’arrête surtout pas dans les trentaines. Au théâtre La Licorne, quatre grands amis se retrouvent dans une fête et passent une soirée tout à fait… oubliable.


→   continue [ la lecture // reading ]

http://www.tanhae.com/forum/t15608/

Source photo: tanhae.com

(Ça c’est la suite de ce petit texte-là, parce que les histoires avec les garçons ça durent toujours plus longtemps que l’on ne le croit.)

Je sais pas si cette pseudo-texto-relation mérite un deuxième texte. En fait, on m’a dit que nous autres les filles (ou peut-être juste moi) on avait besoin de radoter la même câlisse d’histoire again and again dans notre tête, pour s’en débarrasser définitivement. Ça d’l’air que dans mon cas, six mois de radotage de petite vieille sur ma chaise berçante c’tait pas suffisant.


→   continue [ la lecture // reading ]

Femme dans la piscine

La séparation des sexes dans la piscine est-elle la vraie raison de la colère ?

Voilà voilà que ça recommence, comme chantait Rachid Taha. Même si on suppose que ce n’est pas «les accommodements raisonnables II, le retour de la saga», on s’y croirait tout de même.

Rachid Taha & Cie : Voilà Voilà

On s’y croirait parce qu’une certaine presse continue à se nourrir des mêmes marrons, cueillis sur les mêmes vieux marronniers. Faut-il que l’on soit encore une fois les dindes à farcir? Selon une vieille recette parue dans la revue La Canadienne en janvier 1923, la dinde farcie aux marrons se fait ainsi: Dépecer (de leur intelligence et discernement) et préparer la dinde (lecteur et spectateur) comme à l’ordinaire. Essuyer l’intérieur (de son cerveau) avec une toile tordue dans l’eau tiède. (As) Sécher. Remplir avec la farce de marrons (l’orifice est laissé au choix du farceur!). Coudre les ouvertures (la bouche bien entendu). Saupoudrer de sel et de poivre (surtout pas de poudre d’intelligence). Enfariner légèrement (pour mieux la rouler). Placer dans une casserole avec beurre et autres épices. Cuire 15 minutes, puis réduire la chaleur et arroser (de conneries sur tous les supports possibles) toutes les 10 minutes. Donner 15 minutes de cuisson par livre (préférer les journaux cela dit!).


→   continue [ la lecture // reading ]

Ils sont là mais, on ne les voit pas. On ignore. On évite de croiser les regards. Ils vivent au milieu de tous, servent tous et demeurent invisibles.


→   continue [ la lecture // reading ]