[ in] VISIBLES     ::   lire entre les visages

 Accueil  Home      Panorama  Art / Culture   Focus  Portraits   Séquences  Chroniques   Angles  Opinions    Contact  |  No[us]  |  Support
        social :  fb |  tw  |  fr 

 

Crédit: Valérie Remise | Source: ici.radio-canada.ca

Crédit: Valérie Remise | Source: ici.radio-canada.ca

Le Théâtre d’Aujourd’hui a ouvert sa saison 2014 le 30 septembre dernier avec la trilogie complète Un, Deux et Trois de Mani Soleymanlou. La première, jeudi dernier, a attiré une salle pleine de spectateurs s’apprêtant à passer les quatre prochaines heures à parler de ce questionnement universel qu’est l’Identité. L’identité de ceux qui se trouvent coincés entre plusieurs cultures auxquelles ils appartiennent plus ou moins. L’identité de ceux qui n’ont jamais vraiment appris à se questionner. L’identité d’un déraciné, dont la vie peut être racontée en métaphores botaniques.


→   continue [ la lecture // reading ]

Exposition In-Visible par Claudia Espinosa ©limitsoverflow

Voici les petites suggestions culturelles de l’équipe inVISIBLES pour les deux premières semaines de décembre.

En vedette: On vous jure que c’est un hasard et pas un coup monté qu’il y ait une exposition intitulée In-Visible à l’Espacio México! Ces photographies par l’artiste Claudia Espinosa «Cerrucha» seront présentées du 6 décembre au 31 janvier par le Consulat Général du Mexique à Montréal. Espinosa est une artiste féministe fascinante qui cherche dans ses œuvres à rendre visibles les pensées et les comportements qu’on juge comme appartenant à la «norme».  À travers ses photographies de femmes tatouées, l’artiste joue avec le langage pour nous faire prendre conscience des conventions machistes et sexistes qui régissent encore notre société.


→   continue [ la lecture // reading ]

 

« Je n’aime pas le mot immigré […] J’ai migré malgré moi. »  – Mani Soleymanlou, UN

Mardi dernier à 20h, la salle du Théâtre La Chapelle était complète pour la représentation de la pièce UN. Un soupçon d’espoir est monté en moi. L’espoir qu’en fin de compte, les gens veulent connaître l’autre; l’existence et  les réflexions d’un invisible étranger comme moi, comme toi, comme Mani Soleymanlou.

On l’écrit S-O-L-E-Y-M-A-N-L-O-U.

S-R-O-U-G-I. Sans C entre le S et le R, ni T, et faut pas négliger le S.

…on a quelque chose en commun, Mani et moi.

J’ose même dire que je me suis vue discourir à travers lui, bien que je sois assurément moins éloquente, et que son récit soit bien plus captivant que le mien. Aussi, je ne suis pas Iranienne. Détail. Prochaine scène…


→   continue [ la lecture // reading ]

The White Meadows par Mohammad Rasoulo présenté à CINEMATICA

C’est lundi, pis on vous fait un petit cadeau pour oublier que le prochain week-end est loin : une nouvelle chronique toute fraîche! Étant la dictatrice en chef du contenu de notre beau webzine, je me suis auto-commandée hier après-midi une nouvelle séquence culturelle.  Les choix de l’épuipe inVISIBLES sera publié deux fois par mois. Je vais vous y proposer (avec autorité) des activités et des événements, en lien avec notre mission, à inscrire absolument dans votre agenda culturel! 


→   continue [ la lecture // reading ]